Explications sur le départ d'Eliane


La permanence de la bibliothèque de Mano est assurée "par un élu ou des bénévoles".

Les élus ne s’étant pas bousculés, c’est des bénévoles qui ont pris en charge l’organisation de la bibliothèque.

Un bénévole c’est une personne qui apporte d’une manière volontaire son aide sans être rémunérée.

Le bénévole ne reçoit donc pas d’argent en contrepartie de sa tâche.

Il s’attend néanmoins à une certaine reconnaissance pour le travail accompli.

Il s’attend en tout cas à du respect !

A la bibliothèque de Mano les bénévoles n’ont obtenu ni reconnaissance, ni respect !

  • La reconnaissance :

Mis à part le maire de la commune seulement 2  élus sont inscrits à la bibliothèque de Mano ! Or ces derniers devraient donner l’exemple.

Lors de l’inauguration officielle de la bibliothèque de Mano, Monsieur le Maire de Mano et deux élus étaient présents.

  • Le respect :

Certains élus n’ont même pas la politesse de dire « bonjour » aux bénévoles de la bibliothèque.

Le respect est une valeur plus profonde que la politesse, le respect suppose en effet une compréhension et un partage des valeurs, des idées…

Le mot respect vient du latin respectus qui veut dire « considération ou attention »

Le respect permet à la société de vivre en paix.

Le respect implique la reconnaissance de droits et d’obligations par rapport à soi et par rapport aux autres.

Le manque de respect apporte violence et confrontations.

Le respect un beau sujet à l'approche du bac. 

Quelques citations à méditer et éventuellement à commenter :

Le respect est la première règle d'une bonne conduite ! 
Anne Barratin Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Le respect de nos semblables est la règle de notre conduite.
Johann Wolgang von Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

"Le respect, c’est comme le sourire : ça ne coûte rien et tout le monde aime ça."
Lobosco


"Peu de gens associent spontanément l’exercice de leur liberté au respect d’autrui."
Romain Guilleaumes


"Le secret des relations humaines réside dans le respect des autres en toutes circonstances." 
Denis St-Pierre


Celui qui ne respecte pas les autres ne devrait pas pouvoir gouverner !

Le 18 septembre 2017 j’ai démissionné du conseil municipal.

« L’organisation de la mairie tourne uniquement autour du pôle le maire et ses adjoints, or, la communication avec les deux adjoints est trop difficile. Ils sont trop attachés à leur petit pouvoir au détriment de l’intérêt général (salle des fêtes, archives, journal, bibliothèque...). Il s’en suit une mauvaise ambiance et une tension perpétuelle à chaque conseil. Aucun travail d’équipe n’est dans ces conditions possible, ma conception du rôle du conseiller municipal ne semble pas correspondre… Il y a manifestement une incompatibilité avec vos deux adjoints qui doivent avoir peur que toute initiative empiète sur leur domaine d’action. »

J'ai continué de venir à la bibliothèque de Mano car ce projet était intéressant pour les habitants.

Depuis 2005 j’exploitais des chambres d’hôtes à Mano, En accord avec l’adjointe au maire de l’époque nous avions installés quelques panneaux pour diriger les visiteurs. L’association A l’empare dous cassis organisait également des animations sur le site des chambres d’hôtes Aux Vieux Chênes. Ces panneaux n’étaient donc pas liés seulement à l’exploitation des chambres d’hôtes.

A notre retour d’un voyage à Lyon nous nous sommes aperçus que nos panneaux avaient disparus !

Sans un mot d’avertissement la mairie de Mano avait enlevé nos panneaux !

Sans un mot alors que j’étais bénévole à la bibliothèque de Mano !

Sans un mot alors que ces panneaux étaient installés depuis 2005 !

Pendant notre absence de Mano.

Ce qui me gêne vraiment ce n’est pas le fait que la mairie ait enlevé nos panneaux ! 

Ce qui me gêne c’est le fait que la mairie n’ait pas eu la politesse de nous avertir au préalable que nos panneaux allaient être enlevés !

C’est donc sans un mot que j’ai arrêté d’aller à la bibliothèque. J’ai quand même eu la politesse d’avertir Pascal.

Je regrette d’abandonner les utilisateurs de la bibliothèque et surtout les jeunes qui participaient aux ateliers lecture et bande dessinée.


N’oubliez pas cette citation de Voltaire « La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté »

Plus de 1400 livres vous attendent à la bibliothèque.


Et Pascal continue de vous accueillir à la bibliothèque...


Désolée Pascal, j’ai adoré travailler avec toi nous étions complémentaires !

Mais certaines pages doivent se tourner. Ce n'est pas la fin de l'histoire, c'est juste un nouveau chapitre que tu devras écrire sans moi.

Bonne continuation...



La franchise ne consiste pas à dire tout ce que l'on pense mais à penser tout ce que l'on dit.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Atelier BD du 21 février

Bientôt les vacances de printemps

Atelier Jeunes de Février 2018